L’intelligence artificielle pour une maison connectée

En constante évolution, les nouvelles technologies s’invitent maintenant dans notre maison et dans notre vie de tous les jours. Pour simplifier notre quotidien, le recours à la domotique se répand de plus en plus pour l’automatisation des fonctions de la maison et via les objets connectés. L’intérêt autour de la maison connectée ne cesse de monter : découvrez donc dans cet article en quoi consiste l’intelligence artificielle pour une maison connectée. C’est quoi la domotique ? Le principe de la domotique est de rendre une maison “intelligente”, c’est-à-dire une maison s’adaptant et qui interagit de manière autonome avec ses habitants. L’intelligence artificielle va observer les habitudes de vie et le comportement de ses habitants afin d’établir des scénarios susceptibles d’évoluer en fonction des actions et des changements d’habitudes des personnes qui vivent dans la maison.  De nombreux éléments composent notamment un système domotique : Un cerveau : qu’il s’agisse d’un ordinateur ou encore d'un automate, il faut un “box domotique”. C’est l’objet qui va déclencher les actions et centraliser toutes les données de votre maison intelligente. Des actionneurs : il s’agit de périphériques pour piloter des équipements (radiateurs pour le chauffage, TV, chaudières…), lampes, ou des automatismes (porte de garage, volets, etc.) Des capteurs : il s’agit des sens de votre maison. Grâce aux capteurs, votre logement va détecter des éléments concernant la luminosité, l’humidité, la température, le niveau de CO₂. Grâce à l’intelligence artificielle, votre maison va également être en mesure de détecter une présence, une fuite de gaz, de la fumée… Votre maison et son “cerveau” vont pouvoir être en mesure de déclencher des actions selon les situations et les données récoltées. Si personne n’est présent et détecté dans la maison, votre système pourra passer vos radiateurs en mode éco par exemple. La domotique est l’outil phare pour programmer, automatiser et contrôler une maison. Le champ d’opération de cette technologie est très large : ce système est notamment mis en place pour contrôler les appareils de chauffage, les systèmes de contrôle d’ouverture/fermeture des fenêtres/portes, différents éclairages, etc. Grâce au réseau (ondes radios, wifi), les différents appareils communiquent entre eux pour transmettre des données et en assurer la réception. Plus le matériel utilisé est perfectionné et complexe, plus les scénarios (programmation d’une cafetière, ouverture des fenêtres, fréquence/heure d’allumage du système de chauffage) sont nombreux.  De nombreuses marques ont mis en place des systèmes intelligents pour la domotique : Viaroom Home Casa IA Amazon Smart Home Apple Homepod (il faut disposer d’accessoires compatibles comme ceux issus d’Apple Homekit Il en existe donc plusieurs ! Les avantages de la domotique dans une maison Avoir recours à la domotique présente de nombreux avantages pour simplifier votre vie quotidienne. La sécurité Tout d’abord, la domotique procure une certaine sécurité à votre “smart home”. En effet, ce système est notamment utile pour programmer par exemple le système d’ouverture de porte avec reconnaissance vocale ou faciale, caméras, alarmes, notifications d’alertes en cas de sinistres ou de cambriolage… Tout cela pouvant se faire à distance, notamment pour les systèmes de vidéosurveillance et d’alarme, pouvant être commandés depuis une tablette ou un smartphone. Le confort La domotique est idéal si vous cherchez un certain confort de vie. En effet, ce système lié à l’intelligence artificielle est une bonne solution pour centraliser la commande et les accès des équipements de votre maison. La domotique permet notamment la programmation d’appareils tels que la machine à laver ou encore le lave-vaisselle et de programmer par exemple l’extinction des lumières à des heures précises en fonction des habitudes des habitants, programmer des lumières… La domotique est définitivement un outil facilitant la vie ! Économies d’énergie La domotique est également une solution avantageuse pour économiser de l’énergie. En effet, ce système permet de faire jusqu’à 30% d’économies si l’installation est bien effectuée. Avoir recours à une maison connectée est une solution intéressante pour parvenir à une réduction des consommations énergétiques à travers la gestion connectée du système de chauffage ou l’automatisation d’objets connectés tels que des volets roulants. Smart home : quelques points à considérer avant son installation dans votre maison Néanmoins, il faut faire attention à de nombreux points de vigilance avant l’installation d’un système de domotique dans votre maison. Les données personnelles  Il est légitime de se questionner quant à la transmission et circulation des données personnelles, notamment en raison de l’utilisation de la part du système domotique de l’accès réseau. Assurez-vous donc de disposer d’une technologie vous protégeant du piratage. L’interopérabilité des systèmes de domotique  Il peut arriver que le système d’exploitation des appareils de domotiques soient exclusifs, rendant de ce fait impossible l’équipement d’appareils de marques qui ne sont pas les mêmes. Prendre ce critère en compte dans l’achat de votre système est important si vous comptez ne pas vous approvisionner seulement dans une seule marque. La perte d’autonomie La domotique est connue pour un de ses principaux avantages, celui de faciliter la vie des habitants. Néanmoins, peut-être un peu trop. L’automatisation d’actions telles qu'allumer ou éteindre des lumières ou encore fermer les volets ne demandent pas particulièrement d’efforts physiques. Gare à ne pas trop être dépendant de la domotique lors de l’exécution de tâches quotidiennes ! Impact sur l’environnement Même si l’un des principaux avantages d’un système de domotique est l’économie d’énergie engendrée par les réglages automatiques des appareils connectés (comme les radiateurs), il est peut-être intéressant de se questionner sur l’économie d'énergie apportée et notamment sur l'empreinte carbone des appareils. Le coût  Bien que le coût des appareils de domotique soient de plus en plus accessibles et que l’on puisse trouver des objets connectés moins cher pour équiper sa maison intelligente (cependant avec des fonctionnalités limitées), le coût des installations domotiques reste tout de même assez élevé.  Le coût de la domotique pour une maison connectée En raison de cette technologie particulièrement avancée et performante, le coût pour installer son système de domotique reste quand même assez onéreux, bien que son coût puisse varier selon ce que vous recherchez en termes de fonctions automatisées (vidéosurveillance, ventilation automatique, gestion des volets, fenêtres, éclairages…) et selon votre habitation. Les prestataires vont notamment établir leurs coûts en fonction de la marque choisie, de l’état du logement à équiper et ses dimensions ainsi que des frais d’installation. Par exemple, les tarifs peuvent s’avérer être plus élevés pour les maisons en cours de rénovation ou les maisons plus volumineuses. Par ailleurs, il est également possible d’utiliser des appareils de domotique sans fil si vous ne souhaitez pas intégralement équiper votre maison. Il existe deux types d’offres : Les installations domotiques avec abonnement (il faut payer un service pour être connecté à une entreprise de télésurveillance par exemple) Les installations domotiques sans abonnement Vous pouvez avoir recours à divers types de fournisseurs : il peut s'agir d’entreprises spécialisées dans l’aménagement telles que Castorama (BlyssBox) ou encore Leroy Merlin (Evology) mais également de votre fournisseur télévision/internet vous proposant ce service en complément de leurs offres habituelles. Concernant le matériel, les prix habituellement estimés peuvent varier d’un équipement à un autre. Par exemple, le prix d’une box (ou centrale de contrôle domotique) est la plupart du temps autour de 150 euros minimum et 1 500 euros maximum, le prix d’une télécommande peut aller de 50 à 150 euros, la motorisation de volets roulants environ de 70 euros minimum à 400 euros et la motorisation de portail environ de 250 euros à 1 500 euros.

En constante évolution, les nouvelles technologies s’invitent maintenant dans notre maison et dans notre vie de tous les jours. Pour simplifier notre quotidien, le recours à la domotique se répand de plus en plus pour l’automatisation des fonctions de la maison et via les objets connectés. L’intérêt autour de la maison connectée ne cesse de monter : découvrez donc dans cet article en quoi consiste l’intelligence artificielle pour une maison connectée.

➜ Découvrez Botnation et lancez votre chatbot aujourd’hui !

C’est quoi la domotique ?

Le principe de la domotique est de rendre une maison “intelligente”, c’est-à-dire une maison s’adaptant et qui interagit de manière autonome avec ses habitants. L’intelligence artificielle va observer les habitudes de vie et le comportement de ses habitants afin d’établir des scénarios susceptibles d’évoluer en fonction des actions et des changements d’habitudes des personnes qui vivent dans la maison. 

De nombreux éléments composent notamment un système domotique :

  • Un cerveau : qu’il s’agisse d’un ordinateur ou encore d’un automate, il faut un “box domotique”. C’est l’objet qui va déclencher les actions et centraliser toutes les données de votre maison intelligente.
  • Des actionneurs : il s’agit de périphériques pour piloter des équipements (radiateurs pour le chauffage, TV, chaudières…), lampes, ou des automatismes (porte de garage, volets, etc.)
  • Des capteurs : il s’agit des sens de votre maison. Grâce aux capteurs, votre logement va détecter des éléments concernant la luminosité, l’humidité, la température, le niveau de CO₂. Grâce à l’intelligence artificielle, votre maison va également être en mesure de détecter une présence, une fuite de gaz, de la fumée…

Votre maison et son “cerveau” vont pouvoir être en mesure de déclencher des actions selon les situations et les données récoltées. Si personne n’est présent et détecté dans la maison, votre système pourra passer vos radiateurs en mode éco par exemple.

La domotique est l’outil phare pour programmer, automatiser et contrôler une maison. Le champ d’opération de cette technologie est très large : ce système est notamment mis en place pour contrôler les appareils de chauffage, les systèmes de contrôle d’ouverture/fermeture des fenêtres/portes, différents éclairages, etc.

Grâce au réseau (ondes radios, wifi), les différents appareils communiquent entre eux pour transmettre des données et en assurer la réception. Plus le matériel utilisé est perfectionné et complexe, plus les scénarios (programmation d’une cafetière, ouverture des fenêtres, fréquence/heure d’allumage du système de chauffage) sont nombreux. 

De nombreuses marques ont mis en place des systèmes intelligents pour la domotique :

  • Viaroom Home
  • Casa IA
  • Amazon Smart Home
  • Apple Homepod (il faut disposer d’accessoires compatibles comme ceux issus d’Apple Homekit

Vous pouvez également créer facilement votre propre interface au travers d’un chatbot réalisé sur Botnation et piloter votre matériel en connectant votre chatbot par l’API de Zapier ou IFTT qu’utilisent également les fabriquant de matériel.

Les avantages de la domotique dans une maison

Avoir recours à la domotique présente de nombreux avantages pour simplifier votre vie quotidienne.

La sécurité

Tout d’abord, la domotique procure une certaine sécurité à votre “smart home”. En effet, ce système est notamment utile pour programmer par exemple le système d’ouverture de porte avec reconnaissance vocale ou faciale, caméras, alarmes, notifications d’alertes en cas de sinistres ou de cambriolage… Tout cela pouvant se faire à distance, notamment pour les systèmes de vidéosurveillance et d’alarme, pouvant être commandés depuis une tablette ou un smartphone.

Le confort

La domotique est idéal si vous cherchez un certain confort de vie. En effet, ce système lié à l’intelligence artificielle est une bonne solution pour centraliser la commande et les accès des équipements de votre maison. La domotique permet notamment la programmation d’appareils tels que la machine à laver ou encore le lave-vaisselle et de programmer par exemple l’extinction des lumières à des heures précises en fonction des habitudes des habitants, programmer des lumières… La domotique est définitivement un outil facilitant la vie !

Économies d’énergie

La domotique est également une solution avantageuse pour économiser de l’énergie. En effet, ce système permet de faire jusqu’à 30% d’économies si l’installation est bien effectuée. Avoir recours à une maison connectée est une solution intéressante pour parvenir à une réduction des consommations énergétiques à travers la gestion connectée du système de chauffage ou l’automatisation d’objets connectés tels que des volets roulants.

Smart home : quelques points à considérer avant son installation dans votre maison

maison intelligence artificielle

Néanmoins, il faut faire attention à de nombreux points de vigilance avant l’installation d’un système de domotique dans votre maison.

Les données personnelles 

Il est légitime de se questionner quant à la transmission et circulation des données personnelles, notamment en raison de l’utilisation de la part du système domotique de l’accès réseau. Assurez-vous donc de disposer d’une technologie vous protégeant du piratage.

L’interopérabilité des systèmes de domotique 

Il peut arriver que le système d’exploitation des appareils de domotiques soient exclusifs, rendant de ce fait impossible l’équipement d’appareils de marques qui ne sont pas les mêmes. Prendre ce critère en compte dans l’achat de votre système est important si vous comptez ne pas vous approvisionner seulement dans une seule marque.

La perte d’autonomie

La domotique est connue pour un de ses principaux avantages, celui de faciliter la vie des habitants. Néanmoins, peut-être un peu trop. L’automatisation d’actions telles qu’allumer ou éteindre des lumières ou encore fermer les volets ne demandent pas particulièrement d’efforts physiques. Gare à ne pas trop être dépendant de la domotique lors de l’exécution de tâches quotidiennes !

Impact sur l’environnement

Même si l’un des principaux avantages d’un système de domotique est l’économie d’énergie engendrée par les réglages automatiques des appareils connectés (comme les radiateurs), il est peut-être intéressant de se questionner sur l’économie d’énergie apportée et notamment sur l’empreinte carbone des appareils.

Le coût 

Bien que le coût des appareils de domotique soient de plus en plus accessibles et que l’on puisse trouver des objets connectés moins cher pour équiper sa maison intelligente (cependant avec des fonctionnalités limitées), le coût des installations domotiques reste tout de même assez élevé

Le coût de la domotique pour une maison connectée

En raison de cette technologie particulièrement avancée et performante, le coût pour installer son système de domotique reste quand même assez onéreux, bien que son coût puisse varier selon ce que vous recherchez en termes de fonctions automatisées (vidéosurveillance, ventilation automatique, gestion des volets, fenêtres, éclairages…) et selon votre habitation. Les prestataires vont notamment établir leurs coûts en fonction de la marque choisie, de l’état du logement à équiper et ses dimensions ainsi que des frais d’installation. Par exemple, les tarifs peuvent s’avérer être plus élevés pour les maisons en cours de rénovation ou les maisons plus volumineuses.

Par ailleurs, il est également possible d’utiliser des appareils de domotique sans fil si vous ne souhaitez pas intégralement équiper votre maison.

Il existe deux types d’offres :

  • Les installations domotiques avec abonnement (il faut payer un service pour être connecté à une entreprise de télésurveillance par exemple)
  • Les installations domotiques sans abonnement

Vous pouvez avoir recours à divers types de fournisseurs : il peut s’agir d’entreprises spécialisées dans l’aménagement telles que Castorama (BlyssBox) ou encore Leroy Merlin (Evology) mais également de votre fournisseur télévision/internet vous proposant ce service en complément de leurs offres habituelles.

Concernant le matériel, les prix habituellement estimés peuvent varier d’un équipement à un autre. Par exemple, le prix d’une box (ou centrale de contrôle domotique) est la plupart du temps autour de 150 euros minimum et 1 500 euros maximum, le prix d’une télécommande peut aller de 50 à 150 euros, la motorisation de volets roulants environ de 70 euros minimum à 400 euros et la motorisation de portail environ de 250 euros à 1 500 euros.

➜ Découvrez Botnation et lancez votre chatbot aujourd’hui !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)