Scandale dans le monde de l’IA : la démo de Google Gemini aurait été trafiquée ?

google gemini demo

La récente annonce de Google concernant son nouveau modèle d’intelligence artificielle, Gemini, a secoué le monde de la tech. Présenté comme un concurrent potentiel aux modèles GPT-4 d’OpenAI, la vidéo de démonstration de Google Gemini montre des avancées spectaculaires en matière d’IA. Mais les controverses autour de sa préparation et des réelles performances de Gemini suscitent des questions quant à ses vraies capacités.

➜ Découvrez Botnation et lancez votre chatbot facilement !

La promesse de Gemini dans la vidéo de démonstration

  • Google a dévoilé Gemini, un modèle d’intelligence artificielle prétendument supérieur à GPT-4 d’OpenAI.
  • Gemini se présente comme un modèle multimodal capable de traiter texte, images, et vidéos simultanément et en temps réel. Dans la vidéo, on dirait que l’IA voit via la vidéo et répond instantanément en parlant.
  • Accent sur l’intelligence conversationnelle de Gemini, avec une capacité à mener des dialogues complexes et nuancés en temps réel.

Controverses et doutes

Malgré les promesses, des révélations sur la préparation de la vidéo de démonstration de Gemini ont soulevé des doutes sur la réelle capacité de cette IA en comparaison de la présentation de ses avancées technologiques dans la vidéo :

  • Le temps de réponse de Gemini a été accéléré dans les démos vidéo.
  • Les questions posées à Gemini auraient été soigneusement préparées à l’avance pour orienter les réponses. Les questions auraient été posées à Gemini via des photos et du texte, et non via la vidéo. Les réponses textuelles ont été lues par une voix, puis le tout a été monté.
  • Certains ont pointé le manque de transparence dans la méthodologie des benchmarks, avec des inquiétudes sur la comparabilité réelle avec GPT-4.
  • Questions sur la représentativité de la démo pour les scénarios d’utilisation réels du quotidien.

Alors, quelles sont les performances réelles de Gemini ?

Les études indépendantes, notamment celles menées par l’Université Carnegie Mellon, suggèrent que les performances de Gemini Pro sont inférieures à celles de GPT-3.5, malgré les affirmations de Google :

  • Difficultés dans le raisonnement mathématique complexe et sensibilité dans les réponses à choix multiples.
  • Performance plus faible en comparaison avec GPT-3.5 Turbo, surtout en termes de précision.
  • Examen de la capacité de Gemini à fournir des réponses contextualisées et précises en dehors des scénarios préparés.

Implications pour l’avenir de l’IA

Cette situation pose des questions fondamentales sur la crédibilité des géants technologiques dans le domaine en pleine expansion de l’IA. La confiance et la transparence apparaissent comme des enjeux majeurs pour l’avenir de cette technologie :

  • Importance de la transparence et de l’authenticité dans la communication autour des avancées en IA.
  • Nécessité de benchmarks et de méthodologies standardisées pour une évaluation juste et fiable des modèles d’IA.
  • Discussion sur la nécessité d’une réglementation plus stricte concernant la présentation et la publicité des capacités des IA.

En conclusion, bien que Gemini de Google marque potentiellement un pas en avant dans le domaine de l’IA, les controverses et les doutes soulevés mettent en lumière l’importance d’une approche plus transparente et authentique pour gagner la confiance du public et de la communauté scientifique.

➜ Découvrez Botnation et lancez votre chatbot facilement !

Amandine Carpentier