CRM

Qu’est ce qu’un consultant CRM et à quoi sert-il ?

Consultant CRM

L’utilisation des logiciels de gestion de la relation client est incontournable que ce soit pour les petites ou les grandes entreprises. Ils sont utiles pour acquérir de nouveaux prospects et pour fidéliser les clients de l’entreprise, ce qui se traduit par une optimisation de son chiffre d’affaires. Néanmoins, leur implémentation au sein du système de cette même entreprise sera faite par le consultant CRM. De qui s’agit-il en réalité et quelles sont ses missions ? Si vous souhaitez également en savoir plus sur le CRM (définition crm, son rôle, son utilité, etc.), vous êtes au bon endroit.

Les CRM : de fameux outils de gestion de la relation client 

La grande concurrence entre les entreprises ne leur laisse pas réellement le choix. Chacune doit dénicher le CRM (Customer Relationship Management) qui répond le plus à son projet pour espérer se démarquer de la masse. En effet, le CRM va permettre de récolter les données des clients et les suivre de façon adéquate dans le but d’améliorer au maximum la gestion de la relation client. 

Libellé de cette façon, cela peut bien paraître simple, mais en réalité, l’efficacité d’un CRM dépend également de la stratégie marketing mise en place au sein de la structure. 

L’un des avantages des CRM réside dans leur faculté à attirer de nouveaux prospects et à les convertir en clients. Les réponses automatiques pouvant être servies à ces derniers participent à la réussite de l’opération. Pour cela, le CRM est équipé d’un chat bot pour assurer les conversations avec le prospect ou le client. 

Néanmoins, les chatbots de certains CRM peuvent être limités en ce sens qu’ils ne comprennent pas forcément les requêtes qui sont formulées avec des nuances de complexité. Heureusement, Botnation propose des chatbots qui s’appuient sur l’intelligence artificielle pour fonctionner. Ces outils peuvent alors comprendre plus facilement les requêtes même les plus complexes. 

Dès que les prospects peuvent tenir des discussions cohérentes, les chances qu’ils soient convertis sont grandes. Pour néanmoins profiter de tous les avantages du CRM, l’entreprise aura forcément besoin de l’expertise d’un consultant CRM : le Customer Relationship Manager. 

Consultant CRM

Consultant CRM : quel est ce métier ?

Si l’utilisation d’un CRM est indispensable au sein d’une structure, le consultant CRM l’est tout autant. Ce dernier est avant tout un expert des logiciels de gestion. En fonction des besoins de l’entreprise, le consultant CRM doit choisir l’outil de gestion adapté au projet de l’entreprise. 

En effet, il existe de nombreux logiciels avec des fonctionnalités différentes. En implémentant le bon logiciel de gestion au sein du système des entreprises, le consultant CRM optimise les résultats. Il peut également être un expert en marketing. De ce fait, il détermine les stratégies les plus adaptées au projet de l’entreprise et les mène à bien avec le CRM qu’il aurait choisi. 

En gros, la mission d’un consultant CRM peut être résumée au choix d’un logiciel de gestion et son implémentation afin de fidéliser les clients et optimiser l’engagement des prospects. 

À quel salaire peut prétendre un consultant ?

Le métier de consultant est un emploi relativement bien payé. Le professionnel est néanmoins rémunéré en fonction de l’envergure de ses missions dans la structure. En effet, il arrive que le professionnel se charge uniquement de l’implémentation d’un logiciel CRM et de son bon fonctionnement. 

Il n’est pas non plus rare qu’il définisse les stratégies marketing à mettre en œuvre pour optimiser le chiffre d’affaires de l’entreprise. La structure au sein de laquelle il travaille influence également son salaire. L’expertise d’un tel professionnel peut être sollicitée dans une entreprise de service numérique (ESN) utilisant des CRM. Il peut également dénicher un emploi au sein d’agences marketing et même auprès des structures proposant des solutions de gestion de la relation client. 

Selon les cas, un consultant junior peut gagner jusqu’à 35 000 euros annuels avec son emploi. Pour les séniors, il est possible d’avoir des salaires annuels atteignant les 65 000 euros.

Comment devenir consultant CRM ?

Pour exercer ce métier, il est nécessaire d’avoir les compétences requises. Cela ne sera possible qu’en suivant une formation adaptée. Après le baccalauréat, plusieurs cursus vous permettront d’avoir les compétences requises. 

Vous pouvez par exemple choisir une école comme HETIC (Hautes études des technologies de l’information et de la communication) pour votre formation. Avec le programme mastère Big data & Marketing digital, vous sortirez en 4 ou 5 ans avec le diplôme de consultant.

II est également possible de suivre une formation à l’École Internationale de Management de Paris (EIMP). Avec un cursus de 3 ans, vous serez en mesure d’exercer en tant que consultant CRM. 

Quelles sont les compétences acquises après une formation ?

Les formations sont nécessaires pour que les futurs consultants acquièrent les connaissances nécessaires. Mais quelles sont-elles en réalité ? Il faut rappeler ici que ces dernières varient selon les écoles de formation. Néanmoins, les compétences se rejoignent globalement. 

En effet, le futur consultant est en mesure de choisir pertinemment le CRM qui correspond parfaitement au projet de la structure qui l’emploie. Ainsi, entre Salesforce, Axonaut, Hubspot, Zoho, Pipedrive ou autre, il saura recommander les outils les plus adaptés. 

Ce sera également l’occasion pour lui de développer de parfaites connaissances dans la gestion des stratégies marketing. Autrement, il ne saurait les mettre en place et les piloter. Comme entre autres compétences, le professionnel saura établir des plans de communication. En gros, les compétences acquises lors de la formation lui permettront indirectement d’optimiser le chiffre d’affaires de l’entreprise qui le sollicite. 

Existe-t-il une évolution de carrière pour un consultant CRM ? 

Comme dans la plupart des métiers du digital, le professionnel exerçant le métier de consultant CRM peut également connaître des évolutions. Bien que les possibilités ne soient pas très grandes, il peut évoluer en cumulant de l’expérience.

Sur la base de ses connaissances, le consultant peut prétendre à occuper le poste de Responsable marketing au sein de l’entreprise. Il est également possible d’évoluer vers la fonction de Directeur de la relation client. Il n’est pas non plus rare de voir un consultant CRM devenir un Brand Manager. 

Cependant, le digital est un secteur qui évolue à grande vitesse. Les compétences acquises peuvent alors très vite devenir obsolètes. Ainsi, il est recommandé de mettre à jour ses acquis pour être en concordance avec les besoins réels du marché.

Amandine Carpentier

Créez votre Chatbot Facilement et Gratuitement !